Hassan El Meouch parmi le TOP 30 des sélectionneurs de fonds en France

Hassan El Meouch, Directeur de la Gestion chez Astoria Finance, fait partie du prestigieux classement CITYWIRE des 30 meilleurs sélectionneurs de fonds en France. Découvrez son parcours, ses méthodes de sélection et ses préconisations.

Parlez-nous de votre formation et de votre parcours professionnel ?

J’ai obtenu un diplôme d’ingénieur en électronique et système embarqué en 2006 à l’UTBM (Université de technologie de Belfort Montbéliard). Suite à cela, j’ai poursuivi mes études par une formation en Management. Il s’agissait d’un Master à l’IAE de Rouen en 2007, et c’est tout de suite après que j’ai découvert la finance pour la première fois. Après ce master, j’ai effectué un stage de 6 mois au sein de Cogefip-Arkos, un Cabinet de Gestion de Patrimoine, qui m’a proposé de poursuivre l’aventure avec un plan de carrière.  En 2011, le rapprochement de Cogefip avec Astoria Finance m’a offert l’opportunité de développer le service gestion. J’ai donc décidé de poursuivre dans cette voie en validant mes compétences dans la gestion de portefeuilles par l’acquisition du CIIA (Certified International Investment Analyst), un diplôme délivré par la SFAF (Société Française des analystes financiers). La concrétisation est arrivée en 2017, lorsque j’ai été nommé Directeur du service Gestion.

Pourquoi vous êtes-vous orienté vers la gestion d’actifs ?

Le stage de 6 mois chez Cogefip m’a initié à la gestion de portefeuilles. Cette expérience m’a permis de très vite apprécier ce domaine d’activité. En effet, le dynamisme du secteur et des marchés, ainsi que les relations humaines avec d’une part les clients, mais également les sociétés de gestion sont très appréciables. L’aspect intellectuel et la nécessité constante de réflexion sont des éléments indéniables quant à mon choix d’orientation vers la gestion d’actifs.

Hassan El Meouch
Hassan El Meouch

 

Quels sont les critères sur lesquels vous vous basez pour faire vos sélections de fonds ?

Nous sommes tous attirés par les choses qui brillent et un fonds brillera par ses performances passées.

Toutefois, nous trouvons réducteur le fait de se baser simplement sur une analyse quantitative lors des choix de fonds que nous réalisons. C’est pourquoi, nous attachons une importance primordiale à l’analyse qualitative d’un fonds : il est indispensable de sélectionner un support dont le process de gestion soit adapté à l’environnement dans lequel il évolue afin de prouver sa capacité à réitérer ses performances dans le temps. Pour ce faire, nous multiplions les échanges avec les sociétés de gestion et construisons avec elles une relation de confiance durable.

Voici quelques exemples de questions que nous nous posons : Est-ce qu’il s’agit d’une société de gestion bien équipée sur le plan matériel et humain pour continuer à innover ? Le gérant est-il expérimenté ? Est-ce que ce même gérant a contribué dans la performance du fonds dans le passé ? Est-il entouré d’une équipe avertie ? Est-ce que leur process est suffisamment solide pour permettre au fonds et au gérant de continuer à performer et innover ?

 

Comment en faites-vous le suivi ?

La manière de suivre un fonds est directement liée à sa sélection. La sélection se fait sur des critères quantitatifs tels que la performance, la volatilité, la perte maximale, pour vérifier si le fonds répond bien à ses objectifs. Le deuxième suivi consiste à collaborer avec le gérant du fonds et son équipe pour décortiquer sa performance, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Ainsi, nous en apprenons davantage sur les facteurs qui ont contribué à sa performance. Pour ce faire, comme expliqué précédemment, nous rencontrons régulièrement les gérants de ces sociétés, nous faisons le point sur la gestion du portefeuille, afin d’en connaître les perspectives sur la période à venir.

Parallèlement, nous attachons une importance particulière à l’analyse macro-économique, qui nous aide non seulement à contextualiser les performances des fonds que l’on suit, mais aussi à orienter nos allocations. Ce travail s’illustre dans une lettre de gestion mensuelle qui est envoyée aux 60 collaborateurs d’Astoria dans laquelle ils retrouvent notamment un point de macroéconomie, et un focus sur un fonds.

 

Contact Relation Presse : Christelle EA – 01 46 22 02 22 – marketing@astoriafinance.com