La SCPI : la bonne alternative pour le complément de revenus aujourd’hui

Après des années 2020 et 2021 positives sur les marchés financiers,  nous connaissons depuis ce début d’année une instabilité sur l’ensemble des classes d’actifs. En effet, les investisseurs sont préoccupés par la situation géopolitique, les politiques monétaires changeantes et surtout par les tensions inflationnistes.

La difficulté aujourd’hui est à la fois de faire travailler son épargne tout en se prémunissant de l’inflation, qui plus est lorsque notre patrimoine nous est utile en complément de revenus lors de la retraite.

C’est pourquoi, l’investissement sur des supports immobiliers concrets tels que les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) peut s’avérer être une bonne alternative.

Qu’est-ce que les SCPI ?

La société civile de placement immobilier (SCPI) est un organisme de placement collectif qui a pour objet exclusif l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif (immobilier d’entreprise, immobilier d’habitation…). C’est un placement spécifique, qui permet de détenir indirectement de l’immobilier en se passant des contraintes liées à l’acquisition et la gestion de biens en direct.

il est préférable d’envisager ce placement sur le long terme notamment en raison des fluctuations des marchés financiers.

 

Pourquoi le placement en SCPI peut vous être favorable ?

Un placement de rendement potentiel accessible 

Les SCPI sont accessibles à tous les portefeuilles puisque le minimum de souscription est d’une seule part et elles distribuent des revenus potentiels réguliers aux investisseurs (mensuels ou trimestriels)

 

Un placement offrant une bonne protection contre l’inflation

Les revenus perçus par les SCPI et donc par les investisseurs sont le reflet des loyers encaissés, eux-mêmes indexés selon les indices immobiliers (ILC, ILAT, IRL…) calculés principalement à partir de l’indice des prix à la consommation (hors tabac et hors loyers) et l’indice des prix de la construction. Ces deux indices en forte progression offrent donc aux investisseurs en SCPI une bonne protection contre l’inflation.

 

Une mutualisation du risque 

Les SCPI permettent une forte diversification sur les actifs détenus et les locataires. Le risque locatif est donc fortement mutualisé.

 

Un rendement potentiel attractif 

Les rendements depuis 10 ans sur cette classe d’actifs sont compris entre 4% et 6% net par an avant impôt. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Cet investissement est soumis à la fluctuation des marchés et n’offre aucune garantie en capital.

 

Quels peuvent être les risques des SCPI ?

Outre le risque de perte en capital susmentionné, il existe un risque de revenu qui tient au fait que le dividende n’est pas garanti. De même, le risque de liquidité n’est pas à écarter en raison d’un marché qui dépend des conditions de l’offre et de la demande au moment de la vente des parts.

Enfin, il est à noter qu’en cas de souscription de SCPI à crédit, le produit de la vente des parts et les dividendes peuvent être insuffisants pour rembourser en totalité le crédit.

 

Pour plus d’informations, nous vous invitons à nous contacter.

Avez-vous aimé l’article ?